Une page pas trop clean mais où chaque élément m'est venu très vite, d'abord plus comme un visuel dans ma tête que comme des éléments symboliques, et pourtant, tout prend son sens, comme un dessin d'enfant qui révèlerait ce qui est dans sa tête.

D'abord une mosaïque de unes de Charlie, publiées ou non, qui m'ont fait hurler de rire.

Puis les tâches rouges, partout.

Le blanc de la paix pour recouvrir tout ça, et des touches d'espoir, une bougie, une branche d'olivier.

Et puis sans le faire exprès, quelques tamponnages qui ressemblent cruellement à des impacts de balle...

Pour finir, deux "O" rouges dans mon titre comme les lunettes rondes de Cabu, celui dont la mort m'a le plus touchée, et comme mes yeux, qui ne pouvaient croire ce qui se passait... D'où le choix de la chanson.

Delph2704-inspichanson

Quelques jours avant ce mercredi tragique, mon attention avait été attirée par le challenge CSTout simplement, et cette actualité m'a fait remonter des tas de chansons à l'esprit, de "Get up, Stand up" de Bob Marley à Imagine évidemment, en passant par "People are People" de Depeche Mode, "Fuck You" de Lily Allen ou "Sunday Bloody Sunday".

C'est sur cette dernière chanson que je me suis arrêtée, car les paroles y évoquent le refus de répondre à l'appel de la radicalisation. J'ai choisi cette inspiration car les commentaires sur les réseaux sociaux et les sites d'expression (regardez en fin d'articles de journaux en ligne) m'horrifient... Il reste juste à espérer que nous n'avons pas mis le doigt dans un engrenage, et que nous connaîtrons un apaisement, contrairement à ce qui s'est passé après Bloody Sunday.

Merci beaucoup pour vos visites d'aujdh et d'hier, et à bientôt.

Maintenant, en route pour la manif, citoyens.